Célébration des 50 ans de l'éducation socioculturelle

L'ESC : un atout de l'enseignement agricole

17 et 18 mars 2016

Le séminaire organisé par la DGER du MAA à l'occasion des 50 ans de l'éducation socioculturelle (ESC) les 17 et 18 mars 2016 sera l'occasion de valoriser à la fois l'une des spécificités de l'enseignement agricole mais également l'engagement et les actions des établissements autour de 4 grands thèmes :

ESC et questions sociétales

Depuis la création de l'Enseignement agricole, l'appréhension de l'environnement social et culturel que propose l'ESC accompagne les évolutions techniques et sociétales du monde rural ou agricole. L'ESC a toujours été présente dans les approches pluridisciplinaires, par exemple sur le paysage, et ne peut aujourd'hui faire l'impasse sur la révolution technique et culturelle que représente le déploiement à grande échelle de l'agroécologie.

ESC et projet éducatif

L'enseignement agricole a vu évoluer profondément ses publics. Les apprenants de l'enseignement agricole ne sont plus seulement formés aux métiers de la production. L'origine sociale et culturelle des jeunes a évolué ainsi que leurs univers de référence. Occupant une place singulière, l'ESC doit naturellement participer à la réflexion sur un projet éducatif qui prenne en compte ces nouveaux publics et les questions du " vivre ensemble ", des valeurs républicaines et de la laïcité. L'éducation aux médias et à l'information doit leur permettre d'aiguiser leur sens critique pour exercer une citoyenneté libre et éclairée. Particulièrement sollicitée suite aux récents attentats, l'ESC doit apporter une réponse éducative et prédagogique auprès des élèves.

ESC et éducation artistique et culturelle

Les parcours culturels ont comme enjeu de créer une dynamique générale dans laquelle se valorisent et s'épanouissent des parcours individuels. Il s'agit de permettre aux élèves de vivre et de co-construire des expériences artistiques et culturelles plurielles.

Enseigner l'ESC ?

L'enseignement de l'ESC se singularise par des méthodes spécifiques : synergie entre enseignement et animation, recours systématique à des méthodes actives et contextualisées, primauté de la compétence sur les savoirs, notamment en conduite de projets. Or, les domaines académiques de la discipline, comme l'éducation artistique et les arts appliqués, les sciences humaines et sociales s'ouvrent aujourd'hui à des espaces nouveaux de création et d'échanges, notamment avec le numérique. Faut-il penser autrement l'enseignement de l'ESC ?

Claire Latil, animatrice réseau national animation et développement culturel
Mél : claire.latil@educagri.fr

Françoise Rossi, chargée de mission DGER/POFE/BVIE, culture, insertion
Mél : francoise.rossi@educagri.fr

Vers le haut

Dernière mise à jour le 18 mai 2017