Direction générale de l'enseignement et de la recherche (DGER)

Organisation et attributions

Organigramme de la DGER

Octobre 2017 (PDF, 27 Ko)

Références officielles

Composition de la DGER

Directeur général de l'enseignement et de la recherche

Le directeur général de l'enseignement et de la recherche peut être assisté dans l'exercice de ses fonctions de fonctionnaires chargés de missions permanentes d'inspection qui contribuent à la gestion des ressources humaines.

Inspection de l'enseignement agricole

Placée auprès du directeur général de l'enseignement et de la recherche, l'inspection de l'enseignement agricole est chargée des missions permanentes d'inspection, d'expertise et d'appui.
Elle contribue à l'animation générale du système d'enseignement et de formation professionnelle agricoles et participe à la formation initiale et continue des personnels de l'enseignement.
Elle contribue au recrutement des personnels ayant vocation à travailler dans l'enseignement agricole.

Médiateur de l'enseignement agricole

Les médiateurs de l'enseignement agricole sont placés auprès du directeur général de l'enseignement et de la recherche pour que soit amélioré le dialogue entre les agents, les usagers et l'administration de l'enseignement agricole.

Mission de l'appui au pilotage et des affaires transversales (MAPAT)

La mission d'appui au pilotage et des affaires transversales (MAPAT) est chargée d'élaborer, de piloter et de mettre en oeuvre des politiques et actions transversales à l'enseignement agricole. Elle est chargée d'assurer la gestion des moyens communs à l'ensemble de la direction générale.
Elle participe à la stratégie de modernisation de l'enseignement agricole, en élaborant des outils d'aide au pilotage stratégique et opérationnel.
Elle est chargée d'assurer la valorisation des orientations et de la stratégie définies par la direction générale. Elle est à ce titre la correspondante de la délégation à l'information et à la communication du secrétariat général.
Elle est chargée d'assurer la cohérence de la production et de l'analyse juridiques et réglementaires au sein de la direction générale et auprès des services et établissements de l'enseignement agricole.
Elle comporte trois pôles :

  • le pôle des affaires générales,
  • le pôle du contrôle de gestion,
  • le pôle de la statistique et des systèmes d'information.
Service de l'enseignement technique

Le service de l'enseignement technique définit et met en oeuvre les politiques de l'enseignement technique agricole, en termes de formation et de pilotage des établissements publics locaux et des établissements privés sous contrat dans le cadre d'un dialogue avec les services déconcentrés, les collectivités territoriales, les filières professionnelles et les fédérations de l'enseignement privé. Le service organise le dialogue de gestion avec les services déconcentrés. Il veille à ce que les établissements publics locaux s'impliquent dans l'ensemble des missions dévolues à l'enseignement agricole.

Sous-direction des politiques de formation et d'éducation

La sous-direction des politiques de formation et d'éducation est chargée de la définition et de l'animation des politiques d'enseignement, de formation et d'éducation relevant du ministère chargé de l'agriculture pour l'ensemble des dispositifs scolaire, d'apprentissage et de formation professionnelle continue, notamment celles concourant à l'installation en agriculture.
Elle comporte trois bureaux et une mission :

  • le bureau des diplômes de l'enseignement technique ;
  • le bureau des partenariats professionnels ;
  • le bureau de la vie scolaire, étudiante et de l'insertion ;
  • la mission des examens.

Sous-direction des établissements, des dotations et des compétences

La sous-direction des établissements des dotations et des compétences est chargée de la définition, de la répartition et de la gestion des compétences et des dotations nécessaires à l'exercice, dans les établissements et les régions, des différentes missions de l'enseignement technique agricole public et privé. Elle coordonne et oriente l'organisation et le suivi des structures et des établissements publics.
Elle comporte trois bureaux :

  • le bureau des projets et de l'organisation des établissements ;
  • le bureau des relations contractuelles ;
  • le bureau de la gestion des dotations et des compétences.
Service de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Le service de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation définit les politiques de formation supérieure, recherche, innovation et développement. Il pilote et coordonne les actions du ministère chargé de l'agriculture qui permettent de favoriser l'innovation pour les secteurs économiques relevant du champ de compétences du ministère. Il veille à favoriser les liens, au travers de ces politiques, avec l'enseignement technique notamment dans l'exercice de la mission de développement, d'expérimentation et de recherche appliquée et des missions d'animation et de développement des territoires et de coopération internationale. Il organise le dialogue de gestion avec les établissements d'enseignement supérieur agricole publics.

Sous-direction de l'enseignement supérieur

La sous-direction de l'enseignement supérieur est chargée des établissements et des formations relevant de l'enseignement supérieur.
Elle comporte trois bureaux :

  • le bureau de la stratégie territoriale et de l'appui ;
  • le bureau des formation de l'enseignement supérieur ;
  • le bureau des établissements et des contrats.

Sous-direction de la recherche, de l'innovation et des coopérations internationales

La sous-direction est chargée de l'orientation des politiques de recherche et de la mise en oeuvre et du suivi des politiques de valorisation, d'innovation et de coopération internationale des établissements d'enseignement et de recherche. Elle est chargée de promouvoir les synergies entre la recherche, le développement et la formation et, à ce titre, l'appui aux établissements d'enseignement technique agricoles. Elle veille dans une perspective nationale, européenne et internationale à la cohérence de la mise en oeuvre de ces politiques. Pour la conduite de ces missions, elle mobilise les établissements d'enseignement supérieur, les instituts de recherche, les établissements publics locaux et les organismes de développement agricole.
Elle comporte trois bureaux :

  • le bureau de la finalisation de la recherche ;
  • le bureau du développement agricole et des partenariats pour l'innovation ;
  • le bureau des relations européennes et de la coopération internationale de l'enseignement agricole.

Dernière mise à jour le 02 octobre 2017