Présentation du réseau Renadoc

Note de service

Depuis décembre 2006, une note de service présente les acteurs et les principes de fonctionnement du réseau au niveau national, régional et local.

Informations complémentaires

Réseau National Documentaire de l'Enseignement Agricole, Renadoc est un réseau de réseaux régionaux.
Réseau technique d'échanges de données, Renadoc est avant tout un réseau humain : mutualisation, échanges d'informations, harmonisation des pratiques documentaires, enrichissements mutuels, formations, partage des savoirs et des savoirs-faire, accroissement des compétences.
Les documentalistes se sont mis d'accord sur un objectif général : mettre à la disposition de chaque espace documentaire, où qu'il soit, une base de notices catalographiques des ressources disponibles constituée à partir d'un dépouillement national partagé s'appuyant sur l'expérience et le dynamisme des réseaux régionaux, et consultable grâce aux outils modernes de communication et de traitement de l'information.
Il est donc fondé sur un travail de dépouillement partagé de revues de la presse agricole et généraliste (350 titres) effectué par les documentalistes des établissements.
Renadoc a été lancé en mars 1996, lors des journées de Dijon, où toutes les régions étaient représentées et ont bâti, sous l'égide de la DGER, les principes de base et les objectifs d'un réseau national.
Le réseau fonctionne en "grandeur réelle" depuis le 31 mars 1998, date du lancement officiel.

Une organisation nationale avec des instances de travail est mise en place : un Comité National d'Orientation et de Pilotage Renadoc (CNOP) et des commissions de travail.

EDUTER, Institut au sein d'Agrosup Dijon de Dijon, a été désigné par la DGER (direction générale de l'enseignement et de la recherche) sur avis du CNOP, comme opérateur technique. A ce titre il s'est entouré d'un bureau technique (BT) et a constitué une équipe chargée de suivre le projet (équipe technique EDUTER/Renadoc).

Des personnes ressources régionales (PRR) ont été désignées par les documentalistes de chaque région, et sont nommées par le chef du SRFD.

Retrouver les objectifs et les principes du réseau Renadoc
à travers un document de synthèse.

Memento Chef d'établissements

Informations à l'intention des directeurs d'établissements et les responsables sur l'intérêt d'adhérer au réseau Renadoc.

Ca s'adresse à qui ?

Aux établissements d'enseignement agricole, aux centres de documentation et d'information, aux centres de ressources, aux établissements d'enseignement général, à divers organismes (associations professionnelles...), aux documentalistes, bibliothécaires ou autres gestionnaires de l'information.

Comment ça marche ?

Chaque mois les documentalistes participants, les "indexeurs" (documentaliste chargé de "dépouiller" une revue, c'est à dire d'écrire des notices décrivant le contenu des articles de cette revue (titre, mots clés, résumé...)) envoient à un pool de correcteurs Renadoc le dépouillement des revues qui leur sont affectées (entre 1 et 4 revues) sous forme de notices informatiques. Ces notices sont mises aux normes et contrôlées puis centralisées auprès de l'opérateur technique de Renadoc, EDUTER.

Chaque mois ce sont :

  • 250 indexeurs qui dépouillent 350 revues de tous types aux formats BCDI ©, superDoc Premium © et PMB ©.
  • 5 correcteurs qui contrôlent la qualité des notices en vérifiant la mise aux normes de la forme et la pertinence du contenu. L'objectif de la correction est d'homogénéiser et d'harmoniser la base.

Après un traitement informatique de mise aux formats, via une "moulinette" de transfert entre BCDI et SuperDoc Premium, EDUTER envoie à ses adhérents au format souhaité, une base de données réunissant l'ensemble des notices (environ 3000 notices par envoi et par mois). 10 envois sont réalisés par an.

Vers le haut

Dernière mise à jour le 07 novembre 2014