La tablette pour visualiser et travailler le geste professionnel

Pierre MIRANDE, enseignant en équitation au LEGTA de Lons-le-Saunier (39) raconte…


Objectif : Permettre aux élèves de visualiser leurs postures et gestes professionnels.

Atouts :

  • visualisation instantanée d’une activité pour en corriger les défauts de posture et gestes
  • possibilité d’échanges autour du geste professionnel
  • possibilité, pour les élèves, de s’autocorriger
  • matériel léger, maniable, facile d’utilisation
  • aspect ludique

 

 

Pour aller plus loin ...

Les possibles de l'outil pour des disciplines et des situations pédagogiques différentes. Proposition de Brigitte Courteille et Jacqueline Moins (Eduter-CNPR),

Que faire d'autre avec cet outil ?

Prise de vue des bons gestes/ des mauvais gestes, traces de visites, d'interviews

  • Garder traces de gestuels liés aux pratiques professionnelles :

    • Bac Pro arbo ou viti : taille des arbres ou de la vigne,etc.
    • Bac Pro horticole : bouturage, rempotage, greffes, etc.
    • Bac Pro SAPAT : gestes techniques :
      • Assurer la réfection d’un lit inoccupé et occupé
      • Aider aux transferts, aux déplacements et à l’installation et à la mobilisation des personnes
      • Simuler une démarche administrative (jeu de rôle)

    • Gestion forestière : maintenance des outils forestiers, technique d'abattage, etc.

  • Garder traces de gestuels liés aux pratiques enseignées
    • EPS : escalade, entretien du matériel (cyclisme), etc.
    • ESC : mise en situation de communication, préparation d'un oral

  • Réutiliser des supports visuels pour compte rendu
    • EATD : prise de vues lors d'une visite
    • Agronomie, zootechnie : idem

  • Réutilisation des supports visuels pour élève en situation de handicap
    • Aide à la prise de notes
    • Enregistrement de commentaires

Comment utiliser l'outil ?

Visionner individuellement ou en groupe ces gestes pratiques

  • Soit au moment du TP
  • Soit en feedback du TP

Implémentation :

  • à mettre sur l'ENT de l'établissement dans le dossier classe ou sur le réseau de l'établissement
  • à partager à travers une page Facebook de la classe ou sur Google Drive

Evaluation :

  • Implication dans l'apprentissage grâce au média : attention, participation active
  • Apprentissage favorisé pour les élèves qui ont une approche visuelle.
  • Réussite d'un geste ou d'un savoir-faire
  • Meilleure réussite aux contrôles formatifs, aux contrôles certificatifs

Un point de vue, sur cet exemple de pratique, du côté de la recherche par Dominique Guidoni-Stoltz (Eduter Recherche).

L’intérêt de l’outil numérique que constitue la tablette réside déjà dans la mobilité et la portabilité de l’instrument que l’enseignant utilise sur le terrain, dans son usage "baladeur". La facilité d’utilisation de la tablette par un élève pour filmer la posture et les gestes des autres élèves en activité lui permet, en situation, de pratiquer une évaluation formatrice. Les élèves ont la possibilité d’évaluer leur propre prestation, au besoin d’interroger l’enseignant, et de "se corriger" sans que cela provoque une interruption trop longue dans le cours de la situation d’enseignement-apprentissage. C’est donc un instrument didactique permettant aux élèves de progresser dans les apprentissages visés. Mais le film (notamment de "25 sauts différents") semble aussi autoriser l’enseignant à exploiter les "temps morts" que constitue le déplacement du matériel pour la gestion des obstacles, à des fins d’apprentissage, les élèves étant invités à "aller voir les films d’eux-mêmes". C’est donc aussi un levier pédagogique que l’enseignant utilise pour gérer les "temps morts", prendre en compte chaque élève, valoriser leur engagement et leurs progrès. L’utilisation technologique d’une propriété affordante de la tablette (l’application vidéo) permet ici à l’enseignant d’instrumenter des fonctions d’hétéro et d’auto-évaluation, d’accompagnement, de motivation, de déclencheur d’interactions verbales qui viennent offrir aux élèves de nouvelles opportunités d’apprendre.


L’usage de la rétroaction vidéo en donnant à voir quelque chose de l’activité, permet de susciter des prises de conscience, de partager une réflexion sur l’action, et donc, dans une perspective vygotskienne, de participer au développement de l’activité des élèves en équitation.


Par ailleurs, l’utilisation de la tablette ne nécessite pas ici une formation et une préparation spécifiques ce qui semble permettre un gain de temps pour l’enseignant et pour les apprentissages. Elle est facilement prise en main par les élèves et les films produits (d’une durée de 5 à 30 secondes) sont analysés dans l’instant sans que cela demande un travail supplémentaire à l’enseignant. A ce titre, elle n’engendre pas de fortes contraintes pour l’enseignant.


Cet usage "baladeur" de l’outil technologique pourrait être exploité, comme le souligne l’enseignant pour une plus grande articulation terrain-classe, pratique-théorie, pratique-analyse et co-analyse de la pratique, pour une exploitation plus fine des postures et des gestes (impossible sans vidéoscopie) mais les faibles capacités de stockage et le manque de moyens (de stockage, d’indexation et de matériel) semblent dans ces conditions, empêcher pour l’heure, ce type d’activité.

Dernière mise à jour le 28 septembre 2018